Condensation

Principe de la condensation

 

Transformer de la vapeur en liquide s’accompagne d’une récupération de chaleur et donc d’énergie. C’est le principe de base de la condensation en chauffage : récupérer l’énergie contenue dans la vapeur d’eau présente dans les fumées.

 

1) Principe


Dans un aérotherme classique, les pertes thermiques se font principalement par les produits de combustion qui sont évacués à l’extérieur. En premier lieu, par leur température, qui est plus importante que celle de l'air de combustion et d'autre part par la vapeur d'eau. L'eau contenue dans les fumées est issue de la réaction chimique de combustion qui produit de l'eau sous forme gazeuse et du CO2.

 

Lors du passage de l'état gazeux à l'état liquide, l'eau restitue de l'énergie, appelée chaleur latente, qui est perdue si les vapeurs d'eau s'échappent dans l'atmosphère. Le rôle de la condensation est donc de récupérer une partie de cette énergie.

 

 

Afin de récupérer cette énergie, on utilise un échangeur-condenseur : l'air ambiant passe sur cet échangeur lorsque les produits de combustion circulent à l’intérieur. Ce procédé a pour but d’élever la température de l’air entrant tout en abaissant la température des produits de combustion. Cet abaissement de température permet de faire condenser la vapeur d’eau. Elle se transforme alors en liquide et libère des calories qui sont récupérées par l'échangeur de l’aérotherme et transmises à l'air de chauffage. Les condensats (eau issue du refroidissement de la vapeur d'eau) doivent être évacués.

 

Cette chaleur “gratuite” s’ajoute à la chaleur de la combustion.

 

La récupération de cette chaleur latente contenue dans la vapeur d’eau des fumées est restituée à l’air et permet d’atteindre un rendement supérieur à 105 %.

image description
Chauffage Ventilation Climatisation rafraîchissement Déshumidification humidification
Aérotherme électrique fixe (classique)
Aérotherme eau chaude fixe (classique)
Aérotherme mobile électrique (sur berceau)
Aérotherme fioul fixe (classique)
Aérotherme gaz fixe (classique)
Aérotherme gaz fixe (modulant à condensation)
Aérotherme gaz fixe (classique)
Canon air chaud mobile électrique (classique)
Générateur mobile fioul (vertical)
Générateur mobile fioul (vertical)
Générateur mobile gaz (petite puissance)
Générateur mobile fioul (sans cheminée)
Générateur mobile fioul (avec cheminée)
Générateur mobile électrique (haute température)
Aérotherme mobile électrique (classique)
Générateur gaz et fioul fixe (vertical)
Générateur gaz et fioul fixe (vertical)
Générateur mobile électrique (haute température)
Générateur gaz et fioul (vertical / horizontal)
Générateur gaz et fioul (vertical / horizontal)
Générateur mobile fioul (sans cheminée)
Générateur mobile fioul (avec cheminée)
Générateur mobile gaz (grosse puissance)
Générateur d'air chaud gaz fixe (inox)
Radiant mobile gaz (sur mât)
Générateur mobile fioul (grosse puissance)
Générateur mobile fioul (grosse puissance)
Aérotherme gaz fixe (extra plat modulant)
Aérotherme gaz fixe (extra plat)
Aérotherme gaz fixe (modulant)
Radiant mobile gaz (parasol)
Panneau rayonnant eau chaude fixe (classique)
Panneau rayonnant eau chaude fixe (lisse)
Radiant gaz fixe (tube)
Radiant mobile électrique (quartz carbone)
Radiant électrique fixe (halogène)
Radiant mobile électrique (halogène)
Radiant mobile électrique (résistance blindée)
Radiant mobile électrique (blindée/céramique)
Radiant mobile fioul (avec préchauffage)
Radiant gaz lumineux fixe (thermocouple)
Radiant gaz lumineux fixe (ionisation)
Rideau d'air chaud électrique fixe (rideau)
Radiant gaz fixe (lumineux économique)
Radiant mobile gaz (sur bouteille)
Radiant mobile fioul (classique)